En ce début de quinquennat, il est urgent qu’Emmanuel Macron et son gouvernement reconnaissent par des actes concrets la nécessité des services publics pour la population et l’engagement sans faille des agents publics :  la première des urgences est celle des salaires et du pouvoir d’achat.

Cependant, d’autres sujets doivent trouver des réponses : égalité professionnelle, la réduction de la précarité de l’emploi ou encore des moyens pour le service public, le rétablissement des conditions d’exercice de la démocratie sociale et de la représentation des personnels, l’hostilité à tout nouveau recul de l’âge légal pour pouvoir partir à la retraite, la défense du régime particulier des fonctionnaires notamment le code des pensions civiles et militaires (CPCM) et la caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL).

C’est pour signifier à Emmanuel Macron et son gouvernement que des mesures importantes doivent être prises sans attendre que la FSU avec les organisations syndicales CFE CGC, CFTC, CGT, FA, FO Etat, Solidaires et UNSA de la Fonction publique se sont adressés à eux.

Lire le courrier.

2022.05.17 - courrier intersyndical - PR-PM