L’écart de salaire entre les hommes et les femmes est aujourd’hui (tous secteurs d’activités confondus) de 27 % et il augmente à la retraite. Les pensions de droit direct des femmes sont inférieures en moyenne de 42 % à celle des hommes. Ce n’est pas acceptable !

Cette situation serait encore aggravée si le gouvernement faisait passer le projet de réforme des retraites contre lequel la FSU s’était fortement mobilisée, en intersyndicale, en hiver 2019. Le gouvernement remet cette réforme sur le tapis. Pour la FSU, c’est toujours non !

8 mars Retraitées