“Le passage au nouveau système (de retraite) pour le corps enseignant ne peut aller qu’avec la transformation de la carrière… dans toutes ses composantes”. Lançant la réforme des retraites à Rodez le 3 octobre (jour des obsèques de notre collègue Christine Renon) , Emmanuel Macron a longuement évoqué le cas des enseignants. Après le discours sur les enseignants “lésés” par le futur système de retraite, le président de la République a détaillé ses intentions. Il a écarté l’idée d’une revalorisation immédiate des enseignants. Pour garder leur niveau de retraite, les enseignants devront accepter de travailler plus et de réduire leurs vacances. Cette évolution se fera sur plusieurs années. Mais où E Macron est-t-il allé chercher ces idées ?

Le lien vers l’article du café pédagogique.