Après plusieurs journées de mobilisation très réussies, les AESH ont décidé d’une nouvelle journée d’action le 27 janvier prochain. Une occasion de faire entendre leurs revendications propres dans une journée de mobilisation autour des salaires et des conditions de travail.

La grève des AESH du 19 octobre a été un succès. Le fort impact médiatique de cette grève a permis de visibiliser la réalité de ces personnels indispensables au fonctionnement d’une école qui se rêve inclusive… sans s’en donner les moyens !

Dans la rue le 27 Janvier

Le sort réservé aux AESH s’inscrit dans une politique inacceptable de précarisation des personnels de la Fonction publique.

Le SNUipp-FSU et l’intersyndicale appellent les AESH à se saisir de la mobilisation interprofessionnelle du 27 janvier pour l’emploi et les salaires. Au travers de l’organisation d’Assemblées Générales et de cortèges identifiés, il s’agit de renforcer la mobilisation dans l’action commune la plus large possible afin de construire le rapport de force nécessaire à la satisfaction de leurs revendications :

  • augmenter les rémunérations de toutes et tous les AESH sur toute la carrière, avec comme objectif l’alignement sur la grille de catégorie B ;
  • leur garantir la possibilité de contrats à temps complet pour vivre dignement de leur travail ;
  • abandonner les PIAL et la politique de mutualisation des moyens ;
  • créer un véritable statut de la Fonction publique pour reconnaître le métier d’AESH ;
  • donner accès à des formations qualifiantes à la hauteur des missions ;
  • recruter les AESH qui font encore défaut pour permettre aux élèves en situation de handicap de bénéficier d’un accompagnement à la hauteur des besoins.

Le tract d’appel à la grève :

recto_verso_aesh_27.01_compressed